Association loi 1901

Partenaires

Affiliation
Partenaire sport
Affiliation
Affiliation local

dyspraxie

 LA DYSPRAXIE

La dyspraxie ou trouble de la coordination motrice d’origine développementale se définit par une réduction des performances dans les activités de tous les jours qui requièrent une coordination motrice, inférieures à celles attendues pour un enfant du même âge et de même intelligence.

La dyspraxie est aussi fréquente que la dyslexie.

La dyspraxie peut se manifester par :

  • un retard dans les acquisitions motrices (marche)
  • une maladresse
  • de mauvaises performances sportives
  • une dysgraphie

Pour que l’on puisse parler de trouble, le déficit de coordination motrice doit avoir un impact sur la vie quotidienne ou les performances scolaires.

Les performances motrices des enfants dyspraxiques s’améliorent avec l’âge mais restent inférieures à celles des jeunes du même âge qui ne présentent pas de trouble moteur. Elle ne disparaît donc pas à l’adolescence.

La motricité fine, et tout particulièrement l’écriture, vont être un frein majeur à la réussite scolaire des élèves dyspraxiques et ce dès leur entrée à l’école maternelle .   EnSavoir

La lecture requiert un calibrage des saccades oculaires très élaboré pour pouvoir localiser les mots et progresser le long de la ligne. Les enregistrements des mouvements des yeux des enfants dyspraxiques montrent qu’ils ne peuvent pas fixer longtemps un stimulus et que leur regard à tendance à errer sur la feuille ou l’écranEnSavoir

En mathématiques, les enfants dyspraxiques ont des difficultés à dénombrer les objets d’une collection, à analyser la numération de position ainsi qu’à poser des opérations…   EnSavoir

La géométrie les confronte à deux difficultés importantes :

  • des difficultés liées au handicap moteur
  • des difficultés liées aux perturbations du traitement de l’information visuo-spatiale…   EnSavoir

 

 

Allo Docteur : La Dyspraxie, la maladie des enfants maladroit