Association loi 1901

Partenaires

Affiliation
Partenaire sport
Affiliation
Affiliation local
Photo

  La dyscalculie


La dyscalculie est un trouble de l'apprentissage des nombres, de la logique mathématique. 
Les enfants ont de très grandes difficultés à appliquer les procédures de calcul et à résoudre les problèmes.
On peut parler de dyscalculie lorsque , malgré un travail soutenu et régulier, l'enfant ne parvient pas intégrer cet apprentissage.

Que peut-on constater ? 

  •  Des difficultés à apprendre les nombres
  •  Des erreurs lors du dénombrement (i.e., compter des objets en les pointant un à un)
  •  Des difficultés, voire une impossibilité à mémoriser les les tables.
  •  Des erreurs et une lenteur en calcul, des confusions.
  •  Des erreurs de lecture de nombres, des confusions, une mauvaise interprétation de cette lecture.
  •  Des erreurs en dictée de nombres; l'enfant transforme mal les chiffres en lettres ou les lettres en chiffres.
  •  Des difficultés de comparaison de nombres (< , >)
  •  Des difficultés à expliquer le développer et à estimer la réponse d’un calcul.
  •  Des difficultés dans la production et/ou la compréhension des quantités, des symboles numériques.
  •  Des difficultés à séquencer les étapes d'une procédure de calcul.
  •  Des difficultés à employer une opération après lecture d'un problème.
  •  Des difficultés à compter les pièces de monnaie.


L’importance des troubles dyscalculiques varie d'un enfant à l'autre et l'aide d'un logopède est impératif, même si les progrès sont parfois très lents. 

Comment peut-on expliquer ce trouble ? 

la dyscalculie est un trouble neurodéveloppemental, c'est à dire la conséquente d'un dysfonctionnement de certaines régions du cerveau et ce déficit, s'il peut partiellement se compenser, restera permanent.
En conséquence, et selon l'auteure Eliane Chevrier, une neuropsychologue canadienne,  les jeunes souffrant de dyscalculie peinent à utiliser les nombres dans leur vie quotidienne : suivre une recette en respectant les quantités, calculer à quelle heure partir pour ne pas manquer l’autobus, découper la bonne grandeur de papier pour emballer un cadeau, estimer la monnaie qui devrait nous être rendue, etc. Ils apprendront à compter et à calculer mais ce sera toujours au prix d’un effort considérable, d’un temps d’exécution plus long qu’attendu et ils commettront des erreurs; c’est ce qu’on observe chez les adolescents dyscalculiques. 
La dyscalculie peut être causée par des troubles neurovisuels, elle est alors citée en tant que "dyscalculie spatiale".
Si certains enfants ne présentent que ce trouble, d'autres, en revanche, les cumulent et ont besoin de rééducations adaptées et multidisciplinaires.


En classe, l'enfant dyscalculique a le droit d'avoir sa calculatrice à disposition, y compris pendant les contrôles et les examens, parlez-en avec le neuropédiatre ! 

 

Voici des liens utiles pour aider les enfants à jongler avec les chiffres tout en s'amusant.

thaMographe L'outil magique, chic et pas cher, ultra futé !!! 

 cartablefantastique  Super, des couleurs pour poser les chiffres !

attrape-nombres Pour les petits, un bon début avec un petit oiseau ! 

matoumatheux  

echosdecole  inscrivez-vous, c'est gratuit ! Niveau secondaire. 

 mathenpoche  Très bien réalisé ! 

therese.eveilleau.  Faire de la magie avec des maths, pourquoi pas hein ! 

Mathematiquesfaciles 

cmath.fr