Association loi 1901

Partenaires

Affiliation
Partenaire sport
Affiliation
Affiliation local

Remboursement psychomotricité

 

Liste non-exhaustive des mutuelles offrant une prestation pour le remboursement des séances de psychomotricité

 

[N'hésitez pas à nous laisser un commentaire si vous avez des précisions quant aux mutuelles figurantes dans la liste ci-après ou à d'autres mutuelles qui remboursent et dans quelles conditions ]

 

Deux possibilités :

Soit la mutuelle prévoit des prestations et elles figurent au contrat (actes hors nomenclature ou médecine douce)
Ou possibilité de s’adresser au service social dans le cadre des aides extra-légales de votre mutuelle.

- April santé solidaris (mutuelle handicape.com) 650 euros par an

- PREV INFORM
- mutuelle.com : SMO France mutuelle (forfait annuel selon formule choisie)

- APICIL

- INTEGRANCE (jusqu'à 400€/an, selon les contrats)

- MGEN (16 euros par séance remboursée, dans la limite de 60 séances par enfant). Précision utile : lors de la demande de dossier par téléphone, bien préciser que vous souhaitez recevoir un dossier pour "prestations soins coûteux" sinon on vous répondra que la mutuelle ne prend pas en charge les séances puisque la sécu ne prend pas en charge (c'est l'expérience qui parle

- MUTUELLE GENERALE (emma santé)

- MUTUELLE INTERIALE (fonction publique)

- GROUPE FRANCE MUTUELLE GFM (max 250 EUROS PAR AN)

- Mutuelle prevoyance santé.fr

- MUTASSURANCES

- MUTUELLE VERTE (60 % des frais réels)

- Mutuelle SMH (entre 30 ET 40 % dans la limite des frais engagés)

- mutuelle de groupe SNCF

- mutuelle de groupe PTT

- Mutuelle du Crédit Agricole

- Mutuelle d'Airbus

- Mutuelle de la Banque Populaire Atlantique (30€/séance)

- Mutuelle militaire (3 séances)

- Pacifica (10 séances)

- Renault

- ProBTP

 

Autres modalités possibles :

CPAM : constituer dossier et envoyer celui-ci au responsable des aides extras-légales ou à l’assistante sociale de la caisse. 
Ce dossier comportera une demande des parents de prise en charge financière accompagnée de la prescription du médecin, le compte rendu du bilan psychomoteur ainsi qu’un devis détaillé des séances, différents courriers attestant les difficultés de l’enfant (ex : école) et éventuellement un courrier des CMP ou CAMSP attestant de l’impossibilité de suivre l’enfant compte tenu des délais de prise en charge en psychomotricité dans leurs structures.

 

MDPH : même procédure dans la constitution du dossier

 

CAF : demande d’ALD (soins couteux dans le cadre d’affections dites de longue durée)